Médecine & Chirurgie esthétique

Médecine et chirurgie esthétique, réseaux sociaux, vieillissement : un cocktail à prendre avec des pincettes !

Un des sujets récurrents actuellement : les réseaux sociaux et la médecine, chirurgie esthétique. Ce thème fut abordé lors du 35ème congrès de la SOFCEP (La Société Française des Chirurgiens Esthétiques Plasticiens ).


On découvre ?


Le docteur Michel ROUIF, chirurgien plasticien Secrétaire Général de la SOFCEP alerte : bouches déformées, œil abîmé….les médecins et chirurgiens se retrouvent face à des patients et patientes qui sont dans leur cabinet…avec des déformations, inflammations, infections…

Si hier les demandes provenaient des personnes de plus de 40 ans pour les actes de médecine et chirurgie esthétique (et qui se poursuivent aujourd’hui), de nos jours, ce sont des jeunes adultes entre 20 et 30 ans et, les médecins signalent que parfois, ce sont même des adolescents. Une recrudescence également est à noter pour les patients âgés de plus de 75 ans.


Quelles sont leurs demandes ?

Dr Catherine Bergeret-Galley, chirurgien plasticien Présidente SOFCEP prend la parole.

« Pour les jeunes, la demande est liée à leur addiction aux réseaux sociaux : ils souhaitent ressembler aux diktats esthétiques de ces derniers.

Pour les personnes de 75 ans et plus, elles se rendent en consultation pour changer des implants mammaires, ou encore effectuer un lifting, …Nous, médecins, expliquons : pourquoi pas, si la patiente ou le patient est en bonne santé, et si c’est son souhait. Vieillir harmonieusement est une demande générale. Les patientes ou patients veulent avoir le visage ou le corps qui correspond à la représentation mentale qu’ils ou elles ont d’eux-mêmes, d’elles-mêmes.


Que constatons-nous lors de nos visites ?


Il a été constaté par les médecins que les jeunes doutent de leurs image corporelle, notamment les adolescents.
« Nous en tant que médecins notre rôle est de les accompagner et cela passe par l’écoute. Nous préférons qu’ils viennent avec des proches. D’ailleurs, la plupart des familles sont à l’écoute et viennent spontanément demander un rendez-vous pour leur fils ou leur fille qui souffre « d’un défaut corporel ».

Accord obligatoire des parents pour toute intervention esthétique médicale sur mineur
Si le jeune est majeur, il est reçu avec ou sans ses parents. Mais s’il est mineur aucun geste ne sera pratiqué, la consultation aura pour objet de le conseiller, le rassurer et de proposer un traitement si celui-ci est justifié. Le traitement se fera ultérieurement après avoir reçu les parents et avec leur consentement. C’est notre attitude et l’éthique des chirurgiens plasticiens de la SOFCEP.
J’insiste : notre rôle est vraiment d’écouter tout d’abord. Nous ne pratiquons pas automatiquement des interventions. Ce n’est pas parce que vous consultez un médecin ou chirurgien esthétique que vous allez être opéré(e). Avant tout, il faut comprendre pourquoi la ou le patient(e) souhaite cette intervention, est-elle vraiment justifiée ?

De l’influence des réseaux sociaux
Actuellement, nous voyons de plus en plus de jeunes en souffrance avec des demandes de lèvres plus épaisses, de fesses plus grosses, de remodelage de la silhouette, de taille de guêpe absolument impossible à obtenir, de gros seins, de petits seins. Les demandes fluctuent en fonction des mois, des années, en fonction des icônes d’internet, des influenceuses. Or ces demandes, pour lesquelles, il n’y a souvent pas d’indications opératoires, il faut savoir les tempérer. C’est ce que nous nous évertuons de faire.


Et nous signalons aussi qu’ aujourd’hui nous sommes confrontés à un grave problème de santé publique, celui de l’exercice illégal de la médecine par des pseudo-médecins qui pratiquent des injections clandestines et avec des séquelles parfois irréversibles. C’est pourquoi nous insistons : il est important de consulter un médecin esthétique ou chirurgien esthétique, une personne qui a été formée pour cela,
Catherine Bergeret Galley détaille : notez par exemple que pour le parcours de chirurgien esthétique il est long et fastidieux. Les internes en chirurgie font au minimum 4 à 6 ans d’internat notamment pour les spécialités chirurgicales les plus complexes : transplantation en chirurgie cardiaque, neurochirurgie. Mais également en chirurgie plastique, il faut connaître : l’anatomie, la physiologie, la biologie.
D’ailleurs souvent, les chirurgiens font 2 à 3 ans supplémentaires. Il s’agit du senior residency, donc de post internat ou clinica. C’est le parcours pour devenir chef de clinique assistant à la faculté.
Il est très important que les pouvoirs publics comprennent l’importance de ce parcours médical et chirurgical spécifique aux chirurgiens plasticiens en France, car dans certains pays, les étudiants deviennent chirurgiens plasticiens sans aucunes connaissances en chirurgie générale, ce qui est extrêmement dommage. En parlant de chirurgie générale, nous parlons d’orthopédie, de chirurgie digestive, de gynécologie, d’urologie et la chirurgie thoracique qui sont également des chirurgies extrêmement importantes au moins à appréhender lors de deux semestres d’internat. Nous recevons également une formation en psychologie pour aborder différentes situations avec nos patients et patientes.

En conclusion, avant de se lancer dans un acte de médecine ou de chirurgie, il est important de comprendre pourquoi on souhaite le faire, ce qu’il nous apporte, et surtout de consulter un médecin, un chirurgien qui a étudié la médecine, la chirurgie et, éviter toutes injections, interventions clandestines…

A savoir :
La Société Française des Chirurgiens Esthétiques Plasticiens (SOFCEP) est une société savante créée il y a 35 ans, qui regroupe exclusivement des chirurgiens plasticiens français, diplômés en Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique, et dont l’activité principale est la chirurgie esthétique. Ses 300 membres représentent aujourd’hui un groupe de praticiens très présents au sein de la société internationale des chirurgiens esthétiques plasticiens (ISAPS) les situant au 3e rang derrière les Etats – Unis et le Brésil.

(Crédit photo : Pexels, SOFCEP)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s