Healthy Living

Mon système immunitaire : savoir le garder en pleine forme !

La crise sanitaire nous l’a rappelé. Le système immunitaire tient une place capitale dans notre vie. Et l’entretenir, l’aider, le soutenir s’avèrent essentiel. Mais pour agir correctement, il est important de comprendre comment il fonctionne afin de savoir s’il faut le stimuler ou pas.

Rencontre avec Marine DODET, naturopathe scientifique et Sylvie RAYNAL directrice scientifique chez Naturactive.

Comment fonctionne le système immunitaire ?
Il faut comprendre que nous avons des défenses naturelles. Tout d’abord au niveau externe, où nous avons un système de protection comme la peau, les muqueuses…et au niveau interne où ce sont nos cellules et molécules qui sont spécialisées dans le contrôle et l’élimination des intrus pathogènes qui nous protègent contre les virus, bactéries….

Quelle va être la réaction de l’organisme face à une attaque virale, bactérienne… ?
Immédiatement notre organisme va avoir une réaction inflammatoire. Des cellules vont éliminer les agents dangereux.
D’ailleurs, j’en profite pour souligner qu’une réaction inflammatoire est normale et physiologique, mais qu’en revanche, il ne faut pas que l’inflammation se poursuive dans la durée et devienne chronique, car elle se révèlerait délétère pour l’organisme.
Si ce n’est pas suffisant, et que le pathogène est toujours présent, alors l’organisme va ensuite partir en chasse du bon lymphocyte, éventuellement celui qui a gardé une mémoire d’une même précédente attaque virale, afin d’agir rapidement. Il est à noter qu’une grande partie de nos cellules immunitaires se situe dans l’intestin. D’où l’intérêt d’avoir un bon écosystème intestinal.

Qu’est-ce qu’un bon écosystème intestinal ?
D’abord il est constitué de 100 000 milliards de microbes (bactéries, virus, champignons), d’une muqueuse intestinale qui représente 200 m2 ! Et notez que 60 à 70 % de nos cellules immunitaires sont concentrées dans l’intestin ; vous comprenez pourquoi maintenant que de la qualité de son fonctionnement va dépendre notre système immunitaire.


En effet, certains médicaments, ou encore le stress, ou une mauvaise alimentation (produits transformés, en sucres, excès d’acides gras saturés, sel, additifs alimentaires… ) vont créer un déséquilibre, développer une inflammation chronique et créer un problème sur le long terme. A l’origine également d’un dysfonctionnement, on peut aussi trouver chez certaines personnes un polymorphisme génétique pouvant toucher l’expression d’un gène (FUT2)
https://blogsensetpeau.wordpress.com/2019/01/29/fut-02-le-secret-du-bien-etre-intestinal-retrouve/

L’artichaut, cet ami du foie (Photo Pulcherry)

Donc, on a ou on n’a pas un bon écosystème intestinal, on ne peut pas agir dessus ?
Bien au contraire.

Notre système immunitaire dépend certes de nos facteurs génétiques, de notre âge, de nos hormones, de notre histoire de vie, autant d’éléments sur lesquels, bien sûr, nous ne pouvons agir. Mais, il dépend aussi de notre alimentation, du fait que nous fumions ou non, que nous buvions ou non de l’alcool. Il est également influencé par notre niveau de stress et d’ activité physique . Et sur ces derniers facteurs, nous pouvons agir !

Pour gérer au mieux le stress physique ou émotionnel, par exemple, il est conseillé de  pratiquer des techniques telles que  la cohérence cardiaque, la méditation, ou le  yoga.

Pour l’alimentation, il est recommandé d’éviter les aliments à indice glycémique élevé (sucres rapides) ou encore l’excès  de protéines animales. Mastiquer est également essentiel.

Et pour éviter les états inflammatoires, je recommande aussi les oméga-3 que l’on retrouve dans les huiles de colza, lin, cameline.
Quant au sommeil, il doit être réparateur.

Enfin, le sport : pas d’excès ! Moins d’une heure par jour, mais au minimum 3 fois par semaine et 30 à 45 minutes.

Doit-on prendre des compléments alimentaires pour booster son immunité ?
Tout est question d’équilibre une fois encore.
Par exemple, si vous avez plutôt tendance à avoir une inflammation chronique, il est important de savoir d’où vient cette inflammation et de la moduler.
Se bourrer de compléments alimentaires stimulants du système immunitaire dans ce cas, ne servira à rien, si ce n’est à booster son inflammation. Si vous avez un système neuro-végétatif hyper réactif, il est important d’agir sur le stress. Donc, méditation, magnésium… pour rééquilibrer le tout.

Il est donc plutôt conseillé de se tourner vers des compléments alimentaires qui vont rééquilibrer le système immunitaire, le moduler.

Cependant, existe-il tout de même quelques solutions naturelles pour renforcer son tonus et soutenir ses défenses naturelles, si ponctuellement on en a besoin ?

Oui bien sûr et pour vous aider à trouver la réponse la plus adaptée, nous avons mis au point le Phyto’Scope™ chez Naturactive, disponible gratuitement sur le site naturactive.fr.

Le Phyto’Scope™ est le premier bilan individualisé qui permet d’identifier les besoins de santé et les éventuels déficits en phytonutriments afin de proposer la réponse phyto-aroma la plus adaptée. Pour chaque question de santé il apporte un conseil individualisé à base de plantes permettant une action globale à 3 niveaux : une huile essentielle pour une action rapide ( « flash »), une plante de phytothérapie pour une action de fond sur le moyen terme, et enfin une plante riche en phytonutriments pour un rééquilibrage durable du terrain phytonutritionnel
.

Mais prenons un exemple :
Par exemple pour une personne qui est fatiguée momentanément (suite à une opération ou une maladie ou un entraînement sportif intensif ), qui a une perte de vitalité et qui attrape régulièrement des rhumes. Le Phyto’Scope™ va lui conseiller pour une action flash une huile essentielle de pin sylvestre  et pour une action de fond  une association de Pollen et d’Echinacée. En effet, l’Echinacée est connue pour ses propriétés immunomodulante, apaisante, anti-bactérienne, anti-virale. Et de ce fait, elle contribue à lutter contre les affections ORL, et soutient les défenses naturelles.
Quant au pollen, outre ses grandes qualités nutritionnelles,  il joue un rôle apaisant, il aide à réduire les allergies, et est aussi connu pour son action anti-oxydante et immunomodulante. Il est donc recommandé pour fortifier, tonifier l’organisme et pour une bonne récupération et vitalité.

Quant au rééquilibrage du terrain phytonutrionnel permettant de compléter ces premiers conseils, tout dépendra du déficit en phytonutriment identifié par le Phyto’Scope™ . Aussi, je préfère conseiller aux personnes de répondre avec beaucoup de précision au questionnaire du Phyto’Scope™ pour obtenir un conseil complet et personnalisé qui tiendra compte de nombreux facteurs et obtenir des conseils d’hygiène de vie et de rééquilibrage alimentaire. Bien sûr, nous recommandons aux personnes qui ont des doutes ou questions quant à leur état de santé, d’en parler à leur médecin traitant ou à leur pharmacien.

4 réflexions au sujet de “Mon système immunitaire : savoir le garder en pleine forme !”

  1. Hello je suis très attentive au bon fonctionnement immunitaire mais surtout aux sensat6 de fatigue, je suis rigoureuse pour mon alimentation et j’adopte un mode vie sain, je viens de terminer une cure de gelée royale qui me convient bien aux changements de saison

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s