Etre, Healthy Living, tendances et nouvelles techniques

Comment savoir s’exprimer avec ses vêtements ?

Si les cosmétiques permettent de prendre soin de son corps, comment prendre soin de ce que nous avons envie d’envoyer comme message aux personnes que nous croisons, que nous rencontrons ? Il existe une méthode japonaise l’ikigaï qui peut nous aider à y parvenir. Cependant en quoi consiste-t-elle et comment la pratiquer ?

Rencontre avec Laura Lemmetti

Laura LEMMETI, vous êtes conseillère en image auprès d’artistes mais également de particuliers. Vous vous êtes tournée vers la méthode Ikigaï.
Pouvez-vous nous rappeler ce qu’est l’Ikigaï ?

Laura (crédit photo Laura)

L’ikigaï est au départ un mot de la langue courante japonaise qui signifie « raison de vie ». Ce mot est devenu ensuite un concept, voir une philosophie de vie en Occident, suite à des nombreux études et enquêtes des scientifiques sur les raisons pour lesquelles dans l’île de Okinawa les personnes vivaient plus longtemps. Pendant leurs enquêtes et interviews, ce mot était très récurrent. L’explication de cette longévité était liée pour les habitants de l’île au plaisir et à la passion qu’ils mettaient en exerçant une certaine activité mais pas que.

Ikigaï est la raison pour laquelle on se lève le matin, notre moteur de vie, le sens que nous donnons à notre faire et notre existence.

C’est répondre à pourquoi je fais où je m’engage dans un projet.

Il est lié à une passion, un talent, une vocation et une mission de vie.

Pour trouver son ikigaÏ, il faut être prêt à s’explorer, se regarder, aller jusqu’au vide qu’on ressent quand on vit une période difficile où nous ne retrouvons plus de sens à ce que l’on fait.

C’est une méthode aujourd’hui de coaching qui permet, dans l’immédiat, de répondre honnêtement à soi-même, en authenticité, au-delà du regard des autres ou de nos croyances limitantes. Le coaching ikigaï est un très bon outil de connaissance de soi qui peut être complémentaire à un accompagnement psychologique. Aujourd’hui, je collabore avec une psychologue clinicienne et logothepeute à Paris.

Dans l’ikigaï, on travaille son présent, dans mes accompagnements, je l’applique au conseil en image pour stimuler la créativité de chacun et réaliser un style qui parle de soi et qui est toujours en évolution, parce que il change selon nos projets et événements de la vie… ce qui est prioritaire pour nous aujourd’hui, peut être deviendra secondaire un jour. Prendre conscience que rien n’est gravé dans le marbre et que tout se transforme c’est adhérer à l’ikigaï, mais aussi tout simplement à la vie, notre bien plus précieux.

C’est prendre conscience de nos fragilités et en faire force créative. Dans le spécifique, j’applique ce concept à la création d’un style personnel.

En quoi consiste votre méthode « d’expression vestimentaire » faisant appel à l’Ikigaï ?

Le vêtement est toujours une expression de soi. Sans en être conscients, nous envoyons un message plus au moins sincère aux autres .

En psychologie de la mode, il y a trois dimensions : le moi idéal, ( qui nous voudrions être), le moi impératif ( liés aux conventions sociales, culturels, aux croyances et éducations) et le moi authentique, véritable source créative et de réalisation de soi à travers la mode et le style.

En coaching en image, je prends en compte ces 3 dimensions, pour créer une cohérence et un équilibre entre ces trois vérités de l’être.

Avec le coaching ikigaï, je prends ensuite en compte, quel message la personne veut véhiculer d’elle-même. Ensuite, on regarde ensemble si cela est cohérent avec la manière qu’elle a de s’habiller, de se présenter avec ses valeurs, ses goûts, sa personnalité  ( parce que le regard des autres et le contexte dans lequel elle interagit est quasiment toujours un critère qui bloque la personne vers l’épanouissement de soi et de son style) Puis à travers plusieurs exercices ludiques, on établit son ikigaï et ses objectifs d’ image : le comment, le pourquoi et dans combien de temps elle veut réaliser son style. Pour moi, il ne s’agit pas simplement de réaliser un style vestimentaire, mais un véritable style de vie où le bien-être, la santé et les projets de vie sont pris en compte. L’ikigaï est sentir, écouter, ( surtout soi-même), goûter, toucher. Cela passe par tous les sens. Mes coaching demandent un certain engagement de la personne, vouloir se prendre en main, devenir autonome et créative.

Ce qui me tient particulièrement à cœur est de faire comprendre que l’ikigaï ce n’est pas simplement un travail de soi pour soi, mais il s’ inscrit dans un projet de vie qui concerne le moi avec les autres, à travers ses valeurs et ses engagements. Le moi devient message pour l’autre aussi, une forme de résilience et affirmation de soi, qui s’ouvre et qui partage ses talents et ses capacités aux autres.. pour créer et qui sait, inspirer l’autre vers ce voyage avec lui-même.

On ne change personne, mais si nous changeons nous même, nous changerons le monde.

Voilà que le vêtement n’est plus un simple support, et encore moins superficiel, il est le pont entre le moi intérieur et l’extérieur.

Quel est le rôle, les fonctions du vêtement dans une société ?
Le vêtement, depuis la nuit des temps véhicule un message, souvent on parle de codes vestimentaires, parce que chaque vêtement, selon la coupe, la couleur ou la matière, a cristallisé un message qui vient de son histoire et évolution dans une société.

On n’est pas aperçu de la même manière si on est habillé en rouge ou en noir et cela varie selon les sociétés ou encore cultures. Les coupes aussi ont une histoire. Les professionnels de la mode et du costume du spectacle connaissent très bien, pour interpréter une époque où la modernité, dans le cas de la mode, un personnage, dans le cas de la création costume.

Mon ambition est d’utiliser ce langage pour réaliser un message de soi authentique et personnel.

Le vêtement a un rôle important dans la société. Les premières dix secondes : on est jugé par ce qu’on porte. Qui ne nous connait pas se fait une opinion de nous dans ces dix secondes. Voilà pourquoi, il est indispensable de savoir exprimer le bon message nous concernant selon le contexte, nos envies, notre personnalité. Codes vestimentaires, couleurs et matières permettent de construire ce message. Il faut concevoir le vêtement comme notre « carte d’identité » , comme dit bien Sophie Fontanel, icône de style, dans le sens plus large du mot. Elle a compris que le style est un art de vivre, un bouquin à écrire.

Laura au travail

Que permet-il d’afficher, d’émettre comme message ?

Un vêtement peut véhiculer plusieurs messages en fonction de son évolution dans l’histoire, de la culture dans laquelle il est né, du contexte aussi et bien sûr de la personnalité de celui ou celle qui le porte.

Un code vestimentaire peut être « détourné » en fonction d’un message précis, pour dénoncer, scandaliser, informer, promouvoir.. peu importe le but, le vêtement est toujours un outil de communication non verbale très puissant.

Pour cette raison, à travers le vêtement on peut exprimer qui on est ou, l’inverse.. se cacher, faire rire, réfléchir, exprimer une apparence à une religion, culture..

Pensez au mouvement punk, expression de l’ anarchie et contestation. Porter des vêtements déchirés, délavés signifiait se distinguer de la bourgeoisie, qui s’exprimait avec un code vestimentaire impeccable, toujours propre avec « les bonnes manières ». Le punk était impoli, et cela se voyait sans forcément parler.

Aujourd’hui le code vestimentaire de ce mouvement s’est démocratisé, il est devenu mode de consommation, il a un peu perdu de son côté désacralisant.. C’est un peu le destin de toutes les tendances.. N’empêche que si on porte un jeans déchiré on dégage encore une certaine « agressivité » une envie de se distinguer.


Comment exprimer des valeurs morales, ou un trait typique de notre personnalité au travers d’un vêtement ?

Cela dépend de deux, voire trois facteurs : qu’est ce que représente une certaine coupe ou style pour nous, son pouvoir de communication et, son message pour la collectivité et le contexte dans lequel nous vivons.

Les couleurs jouent un rôle très fort pour exprimer nos ressentis et notre personnalité, car chaque couleur et la manière dont elle s’harmonise avec d’autres couleurs possède une symbolique très précise.

La pandémie a-t-elle eu une influence sur le rôle du vêtement ? Et quel est-il ?

Je pense que oui . La pandémie a permis de s’arrêter, de se retrouver enfermé chez soi, de réfléchir à soi-même et aussi à nos habitudes de consommation. Je crois qu’il y a une véritable révolution qui est en train de se faire dans le système mode, une prise de conscience de mieux consommer, de se distinguer en tant qu’individu,  même si le processus inverse est aussi très présent : la compulsion à l’achat, le vouloir être vu et non pas regardé pour soi..ou encore, le narcissisme versus une véritable exploration de soi.

Je pense que ces deux réalités vont cohabiter dans le système mode encore pour un moment..

Bien évidemment, j’ai espoir dans l’être humain, son côté responsable et spirituel.. car un style pour moi passe par une profonde réflexion sur soi et son environnement.

D’ailleurs quelles sont les demandes aujourd’hui des personnes qui viennent à votre rencontre ?

Les personnes viennent me voir au début en croyant que je suis l’énième Cristina Cordula, intriguées par le fait que je sois aussi créatrice de costumes pour le cinéma et le théâtre. Puis, une fois après avoir compris ma démarche, elles décident si elles préfèrent voir Cristina ou rester avec moi 🙂 .. plaisanteries à part, le relooking est une chose, le conseil en image une démarche beaucoup plus en profondeur, parce qu’il permet à la personne d’ être indépendante du regard des autres, prendre conscience de son corps, de son potentiel, avec ma démarche créative. C’est  pouvoir réaliser soi-même, son propre style, appréhender certains codes vestimentaires et les détourner selon sa propre personnalité. Il faut à mon humble avis utiliser la mode et les tendances et ne pas être à son service inconditionnel.

Il y a aussi une demande croissante de recherche de soi, de trouver un style qui les représente vraiment, je fais aussi du sur-mesure et je crée des maquettes personnalisés, avec bien évidemment un travail en amont. J’aime faire travailler les personnes qui viennent me voir comme moi je travaille quand je crée des costumes, notamment avec la réalisation d’ un Mood board ( planche d’inspiration) et un look Book ( cahier de style).

Quels sont les conseils que vous pourriez dispenser pour être en harmonie avec ses vêtements aujourd’hui ?

Un vêtement quand il vous correspond s’adapte toujours à vous, ce n’est jamais le contraire.. il faut donc éviter de suivre la mode et la fast fashion aveuglément, ça coûte beaucoup plus cher à notre portefeuille et à notre environnement, qu’ un vêtement que vous avez choisi parce que vous avez activé vos 5 sens.. L’ouïe compris.. En effet, avec ce vêtement vous allez vous imaginer manger, danser, écouter une musique, aimer, vous présenter.

Écoutez vous d’abord, prenez conscience de ce qui vous fait vibrer dans la vie et transformez-les en couleur, coupe, identité visuelle.

Laura LEMMETTI en tant qu’ italienne et passionnée d’art met son écoute et sa créativité au service du théâtre et du cinéma en dessinant les costumes des actrices et acteurs mais pas que …puisque les particuliers peuvent également faire appel à ses services.

Elle est diplômée en stylisme de mode et costume designer, formée au métier de conseillère en image depuis 2018 et formatrice et coach ikigaï. Sensible à une mode plus responsable, elle s’intéresse et tisse des liens avec des créateurs et des marques éco responsables.

2 réflexions au sujet de “Comment savoir s’exprimer avec ses vêtements ?”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s