Médecine & Chirurgie esthétique

Médecine esthétique : quels soins pour ma peau en ces premiers mois de déconfiné(e)?

En cette période de post confinement, des soins de médecine esthétique sont conseillées. Cependant, ne risquent-ils pas de présenter des interactions dangereuses avec ces actes de médecine esthétique ?

 

Réponses en 5 questions avec le Docteur Harold Eburdery, chirurgien plasticien.

 

haroldLe confinement peut-il avoir une incidence sur la peau et pourquoi ?

Le confinement a entraîné du stress et un changements des habitudes notamment au niveau alimentaire ou de la pratique du sport.

Contrairement à ce que l’on imagine l’air à l’intérieur des appartements en ville est souvent plus pollué et plus sec qu’à l’extérieur ce qui représente une source d’agression pour la peau. À l’inverse le port du masque qui est la règle depuis la fin du confinement aura tendance à donner une peau grasse.

Toutes ces modifications peuvent se traduire par l’apparition de problèmes dermatologiques (eczéma, acné…) mais aussi à minima par une modification de l’état de la peau qui peut manquer d’éclat.

Je pense aussi que le confinement a été pour beaucoup une période de réflexion sur nos attentes, nos désirs mais aussi notre apparence. Il nous a donné surtout plus de temps devant le miroir pour nous « examiner » ce qui explique la demande très importante depuis la levée du confinement.

Quels sont les actes de médecine esthétique que vous recommanderiez pour le visage en post confinement ? Pourquoi ?

Les soins cosmétiques sont à adapter pour retrouver l’équilibre cutané habituel.

Les skin boosters sont très intéressant pour répondre à la perte d’éclat que constatent beaucoup de patientes en post confinement. Les peelings sont intéressant pour la perte d’éclat mais il faudra alors attendre l’automne.

La période actuelle ne modifie par contre pas mon plan de traitement habituel pour prendre en charge le vieillissement du visage à savoir limiter l’hyperactivité des muscles du visage par la toxine botulique, restaurer les volumes par l’acide hyaluronique et combattre la « chute » par des fils tenseurs résorbables.

Pour ce qui concerne les injections de toxine botulique ou encore d’acide hyaluronique, représentent-elles un danger en cette période de Covid19 ? En effet, nous n’avons aucune étude scientifique sur les interactions entre la toxine botulique et l’acide hyaluronique et le fait d’attraper ce virus ? 

Il faut bien comprendre que c’est une maladie qui n’existait pas l’an dernier donc je me garderai bien d’affirmer quoi que ce soit !

Cela étant il n’existe actuellement aucune donnée sur des interactions néfastes entre Covid et traitements esthétiques instrumentalisés ou injectables.

Je réalise donc les injections en appliquant les mêmes restrictions que d’habitude à savoir que si le patient est fébrile ou ne se sent pas bien les jours précédents l’injection on reporte celle ci. Je reporte également la consultation si le patient a eu un contact avec un malade du covid depuis moins de 2 semaines.

Quant aux  mains souvent « asséchées » par les produits désinfectant et les lavages répétitifs au savon, pouvez-vous apporter une solution ?

Les lavages répétitifs sont effectivement agressifs pour les mains !

Pour limiter les désagréments il faut autant que possible préférer le savon aux solutions hydroalcoliques. Un savon doux est préférable à un savon de Marseille pour limiter le dessèchement.

Si la friction hydroalcolique s’impose, en extérieur par exemple, opter pour un gel avec agents adoucissants plutôt qu’une solution hydroalcolique.

Une fois les mains lavées et sèches il est tout à fait possible d’appliquer une crème hydratante après chaque lavage.

Enfin, pour récupérer une bonne mine, conseillerez-vous un soin en particulier ?

Pour avoir bonne mine il faut déjà avoir un bon moral !

Reprenez les activités que vous aimez et prenez soin de vous en venant faire un bilan au cabinet pour établir un projet de soin qui vous correspond !

Comme je le disais plus haut la perte d’éclat est une demande majeure depuis la fin du confinement et les skin boosters sont une réponse parfaite.

 

(Crédit photo : photo fournie par le Docteur Eburdery, visage de femme Pexels)

3 réflexions au sujet de “Médecine esthétique : quels soins pour ma peau en ces premiers mois de déconfiné(e)?”

Répondre à sensetpeau Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s