Etre, Healthy Living

Masque : devine qui je suis ?

Face à la crise sanitaire que nous vivons actuellement, le masque s’il est bien porté et en respectant les gestes barrière, est conseillé. Cependant, dans notre pays,  nous ne sommes pas habitués à porter le masque. Aussi, comment le vivre, cela peut-il causer une modification de notre personnalité à terme, ou encore engendrer des nouveaux comportements dans notre société ? Risque-t-on d’y perdre notre individualité, et notre humanité ?

 Rencontre avec Géraldyne Prévot Gigant, psychopraticienne depuis plus de 24 ans. 

Dans notre culture et dans notre pays, qu ‘évoque le masque chirurgical ou, en tissu pour les individus ?

Le masque chirurgical fait penser aux soins et à la maladie. C’est donc soit le soignant soit le malade qui porte le masque pour protéger les autres, ou se protéger des autres.
Visuellement, le masque chirurgical étant associé à la maladie, oui, il entraîne un malaise. Voir des masques chirurgicaux autour de soi devient anxiogène.

 Cependant, le masque en tissu peut se révéler tout aussi anxiogène car nous ne sommes pas dans une société où porter un masque fait partie de notre culture. Pour certains, le masque est une protection vis à vis d’autrui, et s’il y a projection (éternuements par exemple), ils  vivront ceci comme une agression. Le virus et les autres deviennent  les agresseurs.

Le masque est une protection pour les autres (éviter notamment que les postillons « giclent » sur notre interlocuteur) , et s’il y a protection, cela sous entend agression. Dans notre contexte, c’est le virus, l’agresseur.

masquesPorter un masque c’est rappelé qu’il y a risque d’agression, et dans notre contexte, risque d’attraper le coronavirus.

Au quotidien, voir, croiser des gens masqués ( avec des masques en tissus, ou chirurgicaux), qu’est ce que cela peut impliquer ? En effet, nous voyons des formes, et non plus des personnes avec un visage.

Nous allons nous raccrocher au regard. En effet, sans l’expression du visage, nous allons « miser » sur les yeux.

Nous allons beaucoup exister au travers du regard, il remplacera en quelque sorte notre bouche.
D’ailleurs, certaines personnes ayant un regard charismatique vont se révéler encore plus charismatique, puisque le masque va souligner leur regard.

Et les autres apprendrons à occuper l’espace autrement. Nous allons apprendre à vivre ensemble différemment.

Et pensez-vous que le motif du masque, ou la forme du masque peuvent avoir une importance, un impact, une influence dans la relation à l’Autre ?

Complètement. En effet, le masque  change la modulation de la voix, cache la bouche. Cela d’ailleurs va-t-il nous museler ? …L’avenir nous le dira. Donc, le masque va en quelque sorte remplacer la bouche…

Ensuite, pour répondre à votre questions, je dirais qu’il y a plusieurs courants :

 > ceux ou celles qui joueront avec différents masques pour y poser, apposer leur identité. C’est un moyen pour mettre leur personnalité en avant. Ils recherchent un moyen d’exister autrement.Le visage devient en partie inexpressif…qu’à cela ne tiennent, ils s’exprimeront par leurs masques. Ce sera encore plus fort qu’au travers du vêtement puisque ce sera sur le visage.

>ceux ou celles qui porteront le masque qu’une entreprise leur a donné …en général avec le logo de l’entreprise (et là,…ce seront des visages sandwich) Ils se sentiront obligé de mettre en avant une entreprise.

> ceux ou celles qui mettront un masque le plus neutre possible, pour s’effacer.

masques

Le type de masque que nous choisissons (en dehors des personnes qui ne peuvent acheter un masque et qui portent des masques donnés) est comme le vêtement : ils révèlent un caractère, une partie de notre identité.

Ce qui est légitime. « La moitié de mon visage est couvert, je ne suis pas entièrement moi-même. Alors, je vais compenser pour exprimer qui je suis. Car je tiens à exister aux yeux des autres »

C’est une façon de s’adapter. L’adaptabilité  est signe d’équilibre psychique. Une personne en mode résilience*, une personne « souple », va utiliser ce qui se passe pour rebondir.

En revanche, d’autres personnes qui ont des mécanisme de défense qui n’autorisent pas une certaine forme de disponibilité, vont en souffrir.

Le type de masque que nous choisissons (en dehors des personnes qui ne peuvent acheter un masque et qui portent des masques donnés) est comme le vêtement : ils révèlent un caractère, une partie de notre identité.

Ce qui est légitime. « La moitié de mon visage est couvert, je ne suis pas entièrement moi-même. Alors, je vais compenser pour exprimer qui je suis. Car je tiens à ma visibilité »
C’est une façon de s’adapter. L’adaptabilité apporte un équilibre psychique. Une personne en mode résilience, une personne « souple », va utiliser ce qui se passe pour trouver un moyen de compenser ce qui manque.

En revanche, d’autres personnes qui ont un système de défense qui n’autorise pas une certaine forme de disponibilité, vont en souffrir.

Pour les « modeuses » se sera l’occasion, d’associer leurs masques à leurs vêtements, accessoires…

*Résilience : partir d’une situation qui fut difficile pour rebondir.

Comment se positionner par rapport à l’Autre avec un masque : d’une part si l’autre individu n’est pas « masqué »  et d’autre part s’il est « masqué » ? (dans le contexte actuel)

Dans le contexte actuel, porter un masque signifie « je prends soin des autres en évitant d’envoyer mes gouttelettes » donc, ceux ou celles qui n’en portent pas…peuvent parfois recevoir des remarques désobligeantes ou encore être agressées. C’est ce qui s’est passé pour certaines personnes ne pouvant se procurer un masque…puisqu’il était difficile d’en trouver.

Si nous avons la possibilité de nous procurer des masques, on peut dire qu’il y aura 2 types de comportements : les « inconscients » qui ne maintiendront pas la distance et d’autres qui le porteront. D’ailleurs, cela risque d’engendrer quelques conflits.

Tantôt le masque peut révéler  ou cacher une personnalité. Regardez le masques de théâtre, par exemple, ou encore les masques africains, ils ont  une grande importance. Le masque peut révéler ou cacher. Tout dépend de la manière dont on l’utilise.

Quels sont les impacts que le port du masque peut engendrer dans la vie professionnelle, mais aussi dans les relations sentimentales. ?  Par exemple pour les célibataires rencontrer quelqu’un de masqué…cela peut se révéler délicat.

La première pensée qui m’est venue est la différence entre les hommes et les femmes. Comment vont-ils réagir ? En effet, une femme se maquille… son maquillage se portera sur son regard. Certaines marques l’ont d’ailleurs déjà bien compris…

Quant aux hommes, je prends un autre exemple : ils ne pourront arborer leur barbe..pour ceux qui la portent. Donc, tout ce que la barbe représentait pour eux…va être caché. (Du point de vue sanitaire, il est préférable de se raser la barbe )

Oui, les hommes et les femmes vont-ils  réagir différemment ? L’avenir nous l’écrira.

Pour répondre aussi à cette question, évoquons la confusion sociale. En effet, actuellement, la distanciation sociale et la sociabilisation sont confondues. Je rappelle que ce n’est pas parce qu’on ne voit pas une personne qu’on s’en éloigne. Donc, le challenge sera de socialiser avec une certaine distance et donc, de réinventer les codes de la socialisation en espérant que ce qui va émerger ne perde pas sa dimension humaine….Nous pouvons réinventer les codes, apprendre à entrer en contact autrement et conserver une convivialité.
Pour résumer, en cette période de forte aseptisation pour raison médicale, n’aseptisons pas nos relations.

Devoir sortir de chez soi masqué pour se protéger, peut-il modifier notre rapport à l’extérieur ?

Oui, bien sûr ! Nos points de repère ont changé, les modes comportementaux également. On doit régulièrement faire attention à nos gestes. L’extérieur n’est plus un lieu de rassemblement. Il se réduit à un lieu de déplacement avec…le fait qu’il faut faire attention à nos gestes pour réduire au maximum le contact avec un potentiel virus. Cela entraîne un stress et les gens vont être soumis à un stress quotidien…et durant plusieurs mois. Nous devenons des individus en état d’alerte permanent.
L’extérieur n’est plus ce lieu d’échange, de partage… Attention, il ne faudra pas déshumaniser nos relations. Il faut vraiment être vigilant quant à cela.

maToujours en tant qu’individu, se voir masqué au quotidien,  peut-il modifier une personnalité ? Ou encore, causer une perte d’identité ?

Je pense que le port du masque va accentuer les personnalités.
Pour certaines, ou certains, le masque va désinhiber. Ainsi, ils ou elles se permettront d’oser ce qu’auparavant ils ou elles n’osaient pas puisque le  port du masque c’est aussi ôter une barrière, ce surmoi, c’est enlever les limites.
Cependant pour d’autres, c’est l’inverse, ils ou elles se cacheront encore plus sous un masque.
Les personnes vont se positionner selon leur personnalité.

 

L’avenir pour l’instant s’écrit en mode masqué…Révélation d’un Moi, de mon Moi en perspective. Peut-être est-ce là l’occasion d’apprendre à mieux se connaître puisque un nouveau code d’expression va émerger.
Quant au choix du design du masque, il s’avère tout aussi important, ne serait ce que  par le message qu’il émet.  Qu’en est-il des caméras de surveillance ? En..visageront elles…une nouvelle manière de nous reconnaître ?
Bref, la bouche et le nez se cachent. Chut ! On respire, on souffle, on se tait ?…
La créativité aura la joie de pouvoir se manifester pour communiquer et évoluer dans cet environnement différent de celui que nous avons connu jusqu’à présent.

 Géraldyne Prévot-Gigant est aussi auteure de nombreux livres. On peut citer
« 50 exercices pour développer son charisme » aux Editions Eyrolles ou encore « La force de la rencontre » chez Odile Jabob.

 

(Crédit photo : photo à la une Pixabay, les masques , Pulcherry)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s