Healthy Living, Livres, Longevité, Micro-nutrition

Faut-il manger céto ?

Nous entendons parler de plus en plus du régime cétogène. Mais est-il vraiment bon pour nous ? Ne risque-t-il pas de causer des carences ? A qui s’adresse-t-il ? Pourquoi est-il conseillé de le suivre ?…Sensetpeau est parti à la rencontre de Magali….diététicienne et nutritionniste….

maghd (1)Rencontre avec Magali WALKOWICZ, diététicienne, nutritionniste.

En quoi consiste le régime cétogène ?

C’est un régime qui consiste à manger peu de glucides (sucres que l’on trouve dans le sucre et les produits sucrés mais aussi les féculents tels les pommes de terre, céréales…, le pain, les fruits et même les légumes), une part normale de protéines et une dominante de lipides (graisses). Cela pousse le corps à changer de carburant (son carburant habituel est le glucose issu des glucides). Il se met à produire des petites molécules énergétiques à partir des graisses appelés cétones ou corps cétoniques.

Cependant le corps a besoin de sucres pour fonctionner ?

Il y a une idée très répandue selon laquelle on ne peut pas faire fonctionner son cerveau, ni même vivre si l’on ne mange pas de sucres. Ce n’est pas vrai. Il existe des cellules gluco-dépendantes absolument – ce sont les globules rouges et dans tous les cas, même sans apports de glucides, le corps est capable de produire du glucose, à partir par exemple des protéines. Le seul des trois macronutriments (glucide, lipide, protéine) qui n’est pas indispensable, c’est le glucide. Le corps n’est en revanche pas capable de synthétiser certains acides aminés (petits maillons constituants des protéines) et certains lipides. Il existe donc en revanche des lipides et des acides aminés essentiels.

Les neurones carburent très bien avec les corps cétoniques et toutes les autres cellules de l’organisme avec des corps cétoniques ou des lipides non métabolisés en corps cétoniques.

Il y a donc du danger à se passer des protéines et des graisses mais pas des glucides. Notez tout de même que le régime cétogène n’est pas sans glucides mais pauvre en glucides.

N’est-ce pas dangereux de faire un régime cétogène ?

Non à condition qu’il soit cadré par un professionnel.

PSX_20200121_180444

Pourquoi ?

Car c’est un régime qui permet d’avoir de bons apports en vitamines et minéraux contrairement à certaines idées véhiculées. Mais ceux qui essaient de se concocter seuls un régime cétogène peuvent faire des erreurs, en déterminant le ratio, en sélectionnant les aliments, en étant trop restrictifs… Ce qui peut amener des carences ou être à l’origine d’un régime cétogène non sain. On peut être en cétose en consommant des huiles bas de gamme, des fromages et charcuteries plein d’additifs et en ne mangeant aucun légume !

Existe-t-il des contre-indications à manger cétogène ?

Oui pour des personnes qui pour des questions de santé ne peuvent pas digérer les graisses, ne peuvent pas métaboliser les corps cétoniques, souffrent d’insuffisance rénale et potentiellement dans le cadre de certains cancers telles les leucémies.

De ce fait, ce type de régime est-il plus recommandé à un profil de personnes en particulier ? Si ou lequel ? En priorité aux personnes souffrant de pathologies neurodégénératives, d’épilepsie, de certains cancers, de diabète. Ensuite dans une forme plus souple pour capitaliser sa santé et/ou pour maigrir. Il peut être suivi au long court selon le cas ou par périodes de 3 mois, entrecoupées de périodes low carb.

D’ailleurs comment faire lorsqu’on est toujours en déplacement et que l’on est obligé de manger au restaurant ?

Dans un régime cétogène certains aliments sont exclus et ceux inclus sont quantifiés. Donc pas évident de prime abord. Pourtant on apprend rapidement à avoir des repères visuels des quantités, et à immédiatement identifier les aliments à favoriser. Il est toujours possible d’avoir une viande, un poisson, des œufs et à défaut de légumes cuisinés, à minima au moins de la salade et de demander un petit ramequin d’huile d’olive pour booster sa consommation d’huile. Un petit pot d’huile de coco, ingrédient phare de la cétose grâce à ses graisses qui boostent la cétose, glissé dans le sac à main peut venir agrémenter un café à la fin du repas.

PSX_20200119_152844Les personnes intolérantes ou allergiques au gluten, lactose, œufs, soja….ou encore les personnes végétariennes peuvent-elles respecter leur régime et manger cétogène  sans carence vitaminique et autres, sans passer des heures à cuisiner ?

Il y a peu voire pas de gluten dans le régime cétogène. Etre végétarien ou végan n’empêche pas un régime cétogène. J’ai d’ailleurs consacré un livre à ce sujet. Et bien sûr sans passer des heures à cuisiner. Par contre, un régime cetogène végétarien et surtout vegan sans soja, sans gluten et donc sans seitan, va rendre les choses quasi impossibles ou alors donnera une alimentation très, très, peut variée. Lorsque qu’il y a trop de « sans », à la fin il ne reste que peu de choses à manger et là le risque de carence peut survenir.

Quelle serait pour vous l’alimentation idéale ? Pourquoi ?

Cela n’existe pas. Il y a une tendance générale saine qui consiste à éviter les pics de glycémie mais selon le profil, un régime IG, un régime low carb ou un régime cétogène seront adaptés. Ensuite le régime se détermine aussi en fonction de certaines intolérances. En fonction des attentes santé et des attentes en termes de poids. Bref, il y a tout un tas de paramètres à prendre en compte et une réponse unique n’existe donc pas.

Donc, avec le régime cétogène, finis les petits plaisirs, chocolat, petits gâteaux ?

Du tout. Le chocolat, le vrai avec un fort pourcentage de cacao, fait partie intégrante du régime. Il existe des farines pour pâtisser pauvres en glucides. On peut faire des gâteaux avec des poudres et des purées d’oléagineux… On peut sucrer avec des substituts naturels et avec le temps même s’en passer car le palais se déshabitue vite du goût sucré – un peu comme ce qu’il se passe avec le sel pour des personnes qui suivent un régime sans sel.

Cela nécessite bien sûr de s’ouvrir à de nouveaux ingrédients, d’accepter de se rendre dans des magasins différents de ceux habituellement fréquentés par le plus grand nombre, de s’ouvrir à de nouvelles techniques culinaires… Pour suivre un régime cétogène goûteux, il faut être ouvert et curieux.

veggePour en savoir plus

Du même auteure :

« 100 aliments céto à volonté » / « 30 recettes végé céto » / « Céto cuisine »  / »Le compteur de glucides »

(crédit photo : Pulcherry et le site de Magali WALKOWICZ)

1 réflexion au sujet de “Faut-il manger céto ?”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s