corps, Médecine & Chirurgie esthétique, tendances et nouvelles techniques, visage

Médecin esthétique : quel est son rôle aujourd’hui?

De nos jours, la médecine esthétique s’est démocratisée. Cependant, si la beauté s’est médicalisée, il est important de savoir l’appréhender.

Rencontre avec le Docteur Paulet, médecin, titulaire du DIU Médecine morphologique et anti-âge, DU anatomie de la face et techniques d’injection à visée esthétique

Quelle est la relation du patient avec la beauté en médecine esthétique aujourd’hui ?
Petit flash back…Jadis, ce type d’actes étaient réservés à une élite qui tentait désespérément de lutter contre les outrages du temps. C’était des actes plutôt confidentiels, et on en  parlait très peu.

adultsAujourd’hui, la relation au corps a changé, nous agissons plus sur la prévention. Nous sommes dans le  « avoir une belle apparence »…et être en bonne santé. La médecine esthétique s’est démocratisée. D’abord, elle a commencé à être évoquée dans les magazines féminins il y a environ une dizaine d’année, puis ce sont des actrices qui l’ont abordée et enfin, les réseaux sociaux l’ont banalisée.

Que pensez-vous d’ailleurs de cette banalisation ?
Il faut toujours avoir en tête qu’un acte de médecine esthétique est un acte avant tout de médecine. ..Tout comme la chirurgie esthétique est d’abord un acte chirurgical.
Il existe des indications et des contre-indications…Mais surtout, il est important de respecter une certaine éthique. Par exemple, un patient qu’on ne sent pas prêt pour un acte, il est essentiel de le laisser réfléchir, et de ne pas le pousser à faire un soin.

Comment voyez vous la médecine esthétique de nos jours ?
Pour résumer, je dirais, avant, on corrigeait, aujourd’hui on agit sur la prévention. L’objectif est d’harmoniser les traits, de prendre soin de la peau avant que les signes de l’âge ne soient visibles. Il ne s’agit pas de ne pas vieillir, mais de vieillir harmonieusement, en restant séduisant.

seringue roseAussi, quels sont les types d’acte que l’on vous demande le plus souvent ?
 Il existe différent type de patientèle.

Une patientèle qui veut vraiment avoir une peau lisse parfaite, et qui opte pour plusieurs actes de médecine esthétique tout au long de l’année, et puis, une autre patientèle qui préfère  des soins  de la peau moins invasifs……..comme de  léger peeling,  du microneedling, un peu de radiofréquence.
Et c’est pour cette raison que j’apprécie la médecine esthétique. En effet, elle nous permet de répondre à de nombreuses attentes différentes des patients pour  leur offrir une apparence en adéquation avec leur image mentale, pour renforcer la confiance et, l’estime de soi.

N’oublions pas l’importance de l’apparence dans notre société ! Avec l’impact des réseaux sociaux et des selfies ! Une course à la perfection, à leur perfection…avec les dérives que cela peut engendrer.
S’il est légitime d’obtenir une bonne image de soi, de chercher à s’améliorer, en revanche, il semble judicieux de ne pas tomber dans l’excès. Et le médecin joue un rôle essentiel en ce sens. Dès que nous pressentons une dérive, il est important de la relever et surtout de comprendre pourquoi le patient en est arrivé à ce point.

Enfin j’ajouterais que la séduction n’est pas seulement l’apparence : c’est un comportement, une attitude, une façon aussi de se respecter que l’on constate au travers du soin que l’on apporte à ce que l’on mange, le temps que l’on s’accorde (sport, sorties avec des amis….)

 

 

2 réflexions au sujet de “Médecin esthétique : quel est son rôle aujourd’hui?”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s