parfum

Absolument parfumeur, Luxury overdose : le parfum qui émeut les sens

Le parfum a toujours accompagné les hommes et les femmes dans leur quotidien depuis la nuit des temps. En effet, il peut ensorceler, envoûter, dégoûter, fasciner, interroger, rappeler, mettre en appétit, magnifier…
Cependant dans la parfumerie,  il existe, comme dans d’autres domaines, une parfumerie de luxe, d’art. Sens&Peau a été conquis par une marque « Absolument parfumeur »…

Focus !

pascal_rollandC’est à Aix en Provence, au pied de la montagne Sainte Victoire chère à Paul CEZANNE, que la marque Absolument Parfumeur a installé ses ateliers, il y a plus de 10 ans.
Le créateur :  Pascal Rolland (ci-contre, crédit photo Absolument parfumeur) , un passionné de plantes…en mode liquoriste ! « Ce goût pour les liqueurs, c’est mon grand-père » qui me l’a transmis. A l’époque, il était négociant en vin. Mais moi, mon truc, c’était les plantes. Alors, j’ai voulu créer des liqueurs haut de gamme conçues en Provence qui finirent par trôner sur les grandes tables des chefs étoilés ! »

Et puis, un jour, en pleine distillation de son produit signature l’absinthe, une idée lui vint : « Et si avec mon absinthe, je faisais un parfum ? ». C’est ainsi qu’est né le premier parfum d’Absolument parfumeur.

Aujourd’hui, Pascal travaille avec un nez, Maurizio Cerizza « J’exige l’excellence, vous comprenez » explique-t-il.

2018-12-09-09-45-14D’ailleurs, pour les étuis de ses parfums, il a souhaité des écrins…mais avec une orientation vegan, et le résultat ? L’étui ressemble à du cuir…qui n’est en fait que du coton 100% recyclé.
Le verre du flacon est poli, noir, mat,  orné d’un cabochon. Luxury Overdose annonce une gamme qui risque de générer…de l’addiction.
Et la dernière création, Pluie D’Osmanthe, le confirme.

Pascal a voulu se détacher de cette mode du Oud qui existe depuis plusieurs années. Et c’est l’Osmanthus, cette fleur délicieuse et envoûtante, qui hélas, fut délaissée durant quelques temps par la parfumerie française, qui a suscité son attention.

Alors que retrouve-t-on dans ce jus ?
D’abord, on frémit sous la note veloutée du Davana d’Inde. Puis, on frissonne lorsque la douceur enivrante du jasmin mêlée de rose, caresse tendrement nos narines. Enfin, le corps se délecte des notes de myrrhe flirtant avec le patchouli, dansant avec le musc. Cette composition, mi-envoûtante, mi-aérienne, teinte de légèreté charnelle la journée.

En conclusion, une délicatesse à offrir ou à s’offrir pour ce Noël !

Pour vivre une Pluie d’Osmanthus, le prix à payer est de 195 euros les 100 ml.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s