Chirurgie esthétique Hommes, Médecine & Chirurgie esthétique, visage

Médecine esthétique : et si on passait au layering ?

Les actes de médecine esthétique ne cessent de croître depuis quelques années alors que les interventions de chirurgie plastique décroissent. Cependant, ils peuvent s’avérer complémentaires. Par ailleurs, la prise en charge de notre vieillissement ne se limite pas non plus à quelques injections de temps en temps, à des endroits précis. Pour aborder le vieillissement, un accompagnement global s’annonce plus comme synonyme d’harmonie. Aussi, comment peut-il  se réaliser concrètement ? Quels sont les avantages qu’il présente ? Qui peut en bénéficier ?…

Rencontre avec le Docteur Jérôme Monnier, Chirurgien Plasticien.

2018-09-17-13-28-05Que qualifiez-vous de » layering » ?

Le concept de Layering esthetique est un concept visant à appréhender le ou la patiente dans sa globalité par rapport au vieillissement afin d’apporter la meilleure réponse thérapeutique curative ou préventive qu’elle soit médicale ou chirurgicale. Il se base sur une analyse des différentes structures atteintes et leur niveau de profondeur.
Il peut s’entendre aussi comme une conduite à tenir à mesure que le temps passe et que les stigmates du temps vont se superposer les unes aux autres. On peut donc définir des grands axes thérapeutiques en fonction des tranches d’âge et/ou du sexe. Il permet ainsi d’élaborer, en collaboration avec la patiente, ‘une feuille de route’, une stratégie, afin d’anticiper et de répondre au mieux à ses besoins présents et à venir pour une prise en charge lights-2551274_1280optimale.

Pourquoi vous êtes vous tourné vers cette méthode ?

Je me suis tourné vers cette méthode après avoir vu de nombreuses patientes multiplier des gestes esthétiques plus ou moins ‘doux’ avec des résultats inharmonieux, précaires et ne correspondant souvent pas à leur anatomie ou physiologie du vieillissement. Cela donnait parfois l’impression d’un patchwork totalement aléatoire. Certains gestes effectués sous le coup d’une envie, d’une mode ou selon les conseils de différents professionnels. Sans aucune réflexion à long terme sur la pertinence et la stabilité du résultat. J’ai ainsi voulu par cette méthode proposer ou déconseiller à mes patientes telles ou telles techniques après avoir discuter avec elles et les avoir examinées. Le but étant de choisir au cas par cas la solution ‘sur mesure’ leur convenant le mieux et à même de donner un résultat naturel et harmonieux. Mais aussi de prévoir les futurs actes à envisager et le timing de leur réalisation. La relation de confiance est évidemment fondamentale car s’il est primordial d’écouter attentivement les demandes, il est tout aussi important que les patientes souscrivent à cette démarche de conseil et d’accompagnement dans le temps.

2018-09-17-13-36-05A qui s’adresse-t-elle ?

A tout le monde ! Chaque tranche d’age à partir du moment où l’on est adulte, hommes ou femmes. Il est important d’avoir à cœur la volonté de prévenir plutôt que de guérir. On connaît maintenant précisément les séquences qui s’enchainent dans le vieillissement au niveau tant anatomiques que tissulaires ou cellulaires. En extrapolant la façon dont quelqu’un vieillira, on pourra lui proposer la meilleure option au meilleur moment pour le meilleur résultat. Et souvent éviter des gestes superflus, inadaptés voire dangereux. De même, quelqu’un se présentant avec un problème bien particulier comme la poitrine ou le nez doit bénéficier d’une analyse précise de la situation afin d’adapter au plus juste le geste thérapeutique à sa personne, ses particularités.

Quel budget implique-t-elle ?

Le budget est fonction des parties du corps et du visage à traiter mais aussi des thérapeutiques proposées. Quelques centaines d’euros dépensés tous les ans peuvent éviter une intervention plus lourde coûtant plusieurs milliers d’euros. De même, une intervention qui peut paraître chère sur le moment sera toujours plus rentable si le résultat dure longtemps que de multiples gestes jugés moins coûteux mais aux résultats éphémères.

Enfin, que conseillez-vous à une personne qui envisage un acte médical dans l’esthétique avant son tout premier rendez-vous?

Je lui conseille de bien se renseigner sur le praticien qu’elle souhaite rencontrer. Sur le cursus de ce dernier, notamment ses diplômes et la pratique exclusive de la médecine ou chirurgie esthétique, ou bien encore, son appartenance à des sociétés scientifiques de référence.

2 réflexions au sujet de “Médecine esthétique : et si on passait au layering ?”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s