Healthy Living, Micro-nutrition

Micronutrition: la garantie d’une perte de poids

Effectuer des actes esthétiques sans chercher à comprendre les raisons de la prise de poids peut, pour certaines personnes, paraître vain. En effet, le fait de grossir révèle aussi le dysfonctionnement de certains organes ou des problèmes d’intolérances alimentaires dus à la consommation de produits alimentaires modernes. Prendre en considération ces problèmes permet une perte de poids, mais va aussi influer sur le bien-être en général et la santé.

Rencontre avec Aude Abbate Debon, Docteur ès Sciences en métabolisme.

aude debonEn quoi consiste votre métier ?
Je prends en charge des personnes qui veulent perdre du poids, qui ont des troubles du comportement alimentaire,  qui rencontrent de la résistance à l’amaigrissement  ainsi que des pathologies en lien avec  le métabolisme et la nutrition. (Fatigue chronique, troubles du sommeil thyroïdite…)

En tant que Docteur ès Sciences en métabolisme, quels sont les éléments qui influent  sur la perte de poids ? Pourquoi ?
On peut évoquer les apports en éléments nutritifs spécifiques comme les anti-oxydants (molécules qui piègent les radicaux libres et influent sur le vieillissement du corps) comme les vitamines A,E, C ainsi que certains minéraux comme le sélénium, zinc, fer, et des phénols non traités, comme le resveratrol.
Nous pouvons aussi citer les problèmes d’intolérances alimentaires qui créent de l’inflammation digestive (ballonnement, gaz, troubles du transit, constipation, diarrhées, remontées acides, reflux gastro-oesophagien).
Enfin, il est important également de prendre en compte le dysfonctionnement de certains organes comme la thyroïde, le foie avec des conséquences telles que les problèmes de glycémie et de résistance à l’insuline et  de dysbiose intestinale (déséquilibre de la flore intestinale).

brainQue sont les neurotransmetteurs ? Et quel rôle jouent-ils dans la perte de poids ?
Les neurotransmetteurs jouent un rôle au niveau du comportement alimentaire. Ils expliquent notamment les troubles s’exprimant par des pulsions alimentaires complètement incontrôlables.  Les femmes sont plus touchées par ce problème que les hommes. Les pulsions alimentaires sont liées à un déficit en sérotonine. Un autre dérèglement rencontré concerne par exemple la satiété.  Certaines personnes ont toujours faim. La micronutrition apporte des  solutions à ces problèmes.

Sortir de table en ayant faim ? Une bonne méthode ? Pourquoi ?
Au risque de paraître désagréable, la réponse est oui. C’est  une méthode qui joue sur la restriction calorique douce, ce qui signifie que l’enveloppe calorique de la personne se situe en dessous des besoins du corps. De ce fait, l’individu « déstocke »  le surplus de graisse.  Cependant, cela permet aussi d’influer sur les sirtuines, ces molécules qui favorisent la réparation de l’ADN dans toutes les cellules et  qui limitent le vieillissement. Sortir de table en ayant faim contribue donc à ralentir le vieillissement cellulaire.

bleQuelles sont les causes de l’intolérance alimentaire ?
Par un phénomène d’inflammation chronique, l’intolérance alimentaire contribue à la prise de poids. Aujourd’hui, de plus en plus de personnes se trouvent concernées par ces intolérances au blé en particulier, car le blé moderne a été croisé à de nombreuses reprises. Ainsi, la protéine du blé a été trop modifiée ce qui la rend difficilement digérable par nos enzymes digestives humaines. Il reste des petits morceaux de protéines dans l’intestin, des peptides, qui sont responsable de l’inflammation.

 

alimentAvez-vous des méthodes, ou des conseils pour aider les personnes dans leur perte de poids ?
Pour mincir, il n’y a pas une méthode « miracle » mais des méthodes adaptées à chaque ’individu. Et pour chacun, chacune de ces méthodes diffèrent en fonction de son état de santé, de ses faiblesses, et de ses dysfonctionnements.
Je peux vous citer un exemple. Quand un patient(e) vient à mon cabinet, je mène une enquête clinique : ses habitudes de vie, son état de stress, déjeune-t-elle/il à midi, le soir, ses pathologies, les petits maux du quotidien (troubles digestifs, démangeaisons, fatigue, déprime…) qui semblent anodins mais ne le sont pas car ils révèlent beaucoup de choses !  Je regarde la composition corporelle : pourcentage de masse grasse, des muscles, du squelette, le taux d’ hydration intra-cellulaire et extra-cellulaire qui contribue à m’indiquer si la personne connaît des problèmes de rétention d’eau, sur le foie, les reins, ou encore la  transpiration ….

Enfin quels sont les tarifs que vous pratiquez ?
Une consultation coûte 100 euros, est non remboursable par la sécurité sociale et dure environ 1h.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s