Centres de beauté, Healthy Living, naturopathe

Mincir : oui mais…Naturellement !

Dans un programme d’amincissement, avant tout, il est nécessaire de comprendre comment fonctionne son corps. En effet, un simple désordre interne peut entrainer une augmentation de poids. Quels sont les marqueurs d’un éventuel déséquilibre, comment les déceler et surtout comment faire pour qu’une perte de poids ou un amincissement soit durable, sans conséquence néfaste pour l’organisme ?

DSCN1748
Sens&Peau s’est rendu dans un centre atypique de Lyon qui présente certaines exclusivités.
Sa fondatrice, Laurence Tharaud est naturopathe.

Selon cette naturopathe, un bilan en 3 étapes, avec des outils spécifiques, s’impose avant de commencer tout processus d’amincissement.

 

  • L’impédancemètre : connaître  ses masses musculaire et graisseuse

Laurence explique : « il est important de connaître la répartition corporelle de sa masse graisseuse et musculaire pour comprendre le fonctionnement de son corps. »
Pour cela, un impedancemètre s’avère impératif puisque les zones de graisse peuvent être un marqueur de problème de santé ou encore, d’un mauvais fonctionnement de certains organes ou systèmes . Laurence utilise l’impédancemètre Tanita pour notamment mesurer le pourcentage de graisse corporelle et de masse musculaire par zone (bras, jambe, zone abdominale) .
En d’autres termes,  si une proportion de graisse est excessivement concentrée dans la zone abdominale, la personne peut avoir des prédispositions à certaines maladies ou peut-être a-t-elle déjà eu des problèmes de santé, diabète….et surtout est-elle suivie ? Sinon, il s’avère judicieux qu’elle rencontre son médecin. Ou encore, la personne entre en période de préménopause. A-t-elle consulté préalablement son/sa gynécologque ?

Laurence précise « avant d’attaquer un traitement d’amincissement, il faut être sûr qu’il n’y ait aucun problème de santé. En effet, un dérèglement hormonal peut faire grossir et je peux pratiquer tous les protocoles d’amincissement, si le problème de santé n’est pas réglé, ils ne fonctionneront pas.  »

Il faut aussi savoir que l’impédancemètre permet de connaître également le taux métabolique de base ou le niveau minimum d’énergie ou de calories quotidien dont le corps a besoin lorsqu’il est au repos (y compris pendant le sommeil) pour fonctionner efficacement. Ce taux varie d’une personne à l’autre. Et donc, pour concevoir un régime alimentaire, ce taux doit être pris en compte.

DSCN2009

  • L’oligoscan : mesurer ses taux en minéraux et autres.
    Cet appareil, sans prise de sang, non invasif, mesure le stress oxydatif, la présence de métaux lourds ainsi que les réserves oligo-minérales.

En effet, si des carences en minéraux ou en oligo-éléments sont importants, si le stress oxydatif présente un taux très élevé, cela renseigne sur l’état de la personne sachant que des manques ou des excès dans ces facteurs peuvent conduire à une prise de poids. Et dans ce cas, il est important de comprendre pourquoi ses carences se manifestent. Parfois,  le simple fait de soigner la cause de ces carences entraîne une perte de poids.

  • Bilan alimentaire : comprendre son alimentation
    Quel type d’alimentation a la personne ? Comment mange-t-elle ? Mâche-t-elle bien ? Combien de temps dure son repas ?…
    Laurence explique que des aliments peu mastiqués entrainent un ventre gonflé par exemple.

Ensuite, une fois les bilans effectués, un programme sur mesure est établi en tenant compte du temps et du budget de la personne.

Au sein de ce centre, des appareils comme le tapis Bemer qui active la microcirculation et agit au niveau de la circulation lymphatique donc aide la personne à drainer et éliminer les toxines, ou encore une grotte de sel qui entraîne une relaxation totale, ou, la chromothérapie qui brûle les graisses tout comme le sauna infrarouge, des massages spécifiques au bol tibétain, sont inclus dans le protocole d’amincissement afin de créer une synergie de toutes leurs différentes vertus.

En parallèle, un programme alimentaire est défini en tenant compte des intolérances alimentaires et des modes de vie. (travailleur de  nuit, vegan..).

Enfin,  il est recommandé de bouger : marche nordique, yoga, danse…

L’amincissement dans ce centre est abordé  sous un angle de bien-être, l’objectif étant certes de mincir, mais avant tout d’avoir un corps sain et de l’appréhender au quotidien avec beaucoup d’amour, sans restriction, frustration, ou douleur.  Les femmes ou hommes sont plus enclin à l’accepter, à s’accepter.

Aria Bien-Être -Centre de bien-être et thérapies naturelles
6 quai du commerce – 69009 LYON
http://www.aria-bien-etre.com

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s